Burkina Faso

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Nouvelles

Voilà, c'est fini...

Envoyer Imprimer PDF

Au terme d'un millier d'articles sur notre aventure au Burkina, voici venu le point final de ce site !

Ceci étant dit, même s'il ne sera plus alimenté, il restera bien entendu en ligne et accessible aussi longtemps qu'il trouvera son public.

Après www.dechevre.be/burkina, certains réclament déjà la création d'un www.dechevre.be/belgique (sic)... mais le temps risque de me manquer :-)

 

Bilan philosophique - il en faut peu pour être heureux

Envoyer Imprimer PDF

En matière de philosophie, pour ne pas trahir les grandes pensées, mieux vaut citer directement les auteurs.

D'autant que, bien avant nous, Baloo l'avait déjà formulé parfaitement en s'adressant à Mowgli : il en faut peu pour être heureux !

Ces 7 mots pourraient effectivement former la "conclusion philosophique" de notre expérience africaine...

Il y a en effet de ces choses que l'on sait inconsciemment depuis sa plus tendre enfance, jusqu'à ce qu'une expérience de vie singulière vous la fasse apparaître comme une évidence profonde.

A lire et à méditer ci-dessous.

Il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux
Il faut se satisfaire
Du nécessaire
Un peu d'eau fraîche et de verdure
Que nous prodigue la nature
Quelques rayons de miel
Et de soleil.

(...)

Il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux
Chassez de votre esprit
Tous vos soucis
Prenez la vie du bon côté
Riez, sautez, dansez, chantez

(...)

Et tu verras que tout est résolu
Lorsque l'on se passe
Des choses superflues
Alors tu ne t'en fais plus
Il en faut vraiment peu, très peu, pour être heureux

 

Bilan en noir et blanc

Envoyer Imprimer PDF

Quelques années en Afrique, ça vous transforme : la peau garde sa teinte ivoire, mais au dedans le coeur prend peu à peu la couleur de l'ébène.

Certes, l'Occident est économiquement plus riche, mais elle s'appauvrit dans ses rapports sociaux, dans sa capacité à distinguer l'essentiel de l'accessoire.

Au terme de cette aventure, une chose est sûre :
« un jour, c'est l'Afrique qui (ré)apprendra au monde à vivre... »

 

Bilan kilométrique

Envoyer Imprimer PDF

Conséquence directe du bilan géographique, notre bilan kilométrique :

  • au total, près de 10.000 km en minibus au travers de l'Afrique de l'Ouest, avec les différents amis venus nous rendre visite
  • quelque 15.000 kilomètres de voiture au Burkina, en bonne partie les trajets Fada-Ouaga, mais aussi les diverses excursions dans le pays
  • plus de 3.000 kilomètres à moto, à Fada et aux alentours

01 en minibus02 en voiture03 a moto

 

Bilan géographique - la carte de nos déplacements en Afrique de l'Ouest

Envoyer Imprimer PDF

Au cours de nos 30 mois passés à Fada N'Gourma, nous en avons bien entendu profité pour bouger et voir du (des) pays !

Mieux qu'une liste des endroits visités, en voici la carte interactive. Vous pouvez en effet par exemple :

  • pointer sur chaque point pour afficher dans une infobulle le nom du lieu, un commentaire, une photo représentative et un lien direct vers tous les articles correspondants sur le présent site
  • réaliser un zoom avant et/ou arrière
  • faire glisser la carte horizontalement et/ou verticalement
  • passer en mode "photo satellite" ou "vue mixte"

Pour notre part, notre chemin s'arrête ici. Pour ce qui vous concerne, nous vous souhaitons un bon voyage, fût-il virtuel !

Voici quelques conseils pratiques pour aller encore plus loin dans l'expérience cartographique :

  • pour afficher la carte en plein écran sur une page séparée, veuillez cliquer ici. Outre la plus grande taille de la carte, ceci permet d'afficher dans un panneau latéral la liste cliquable des lieux, classés par catégorie, avec pour chacun son bref commentaire
  • pour encore plus de facilité dans la navigation sur la carte, vous pouvez exploiter le logiciel gratuit Google Earth :
    • téléchargez et ouvrez le fichier source au format kml et naviguez librement parmi les points
    • pour basculer en 3D (intéressant par exemple pour visualiser la falaise de Bandiagara en Pays Dogon et tous les autres endroits avec un relief particulier), autrement dit pour passer de la vue "aérienne" à la vue "de face", maintenez simplement enfoncé le bouton central de votre souris et déplacez-la vers vous. Pour "tourner" autour du point sélectionné, maintenir toujours enfoncé le bouton central de votre souris et déplacez-la latéralement
    • pour un meilleur rendu du relief, accentuez-le en configurant Google Earth de la sorte : menu Outils > sous-menuOptions > onglet Vue 3D > zone Qualité du Relief > sélectionner la valeur "3" pour le Facteur d'élévation

 

Bilan photographique - des images plein la tête

Envoyer Imprimer PDF

Nous voici arrivés au terme de 30 mois de vie à Fada N'Gourma, au Burkina Faso !

L'expérience humaine aura été formidable et, si le moment est maintenant venu de réintégrer notre vie en Europe, nous garderons des images plein la tête pour le reste de notre vie...

Extraits par thème :

01 portraits02 animaux03 paysages04 constructions05 culture

 

Bilan statistique

Envoyer Imprimer PDF

A l'heure du bilan, un petit billet statistique s'impose. Ce site

  • couvre 30 mois (certainement les moins conventionnels) de notre vie
  • contient un millier d'articles (soit en moyenne plus d'un article par jour !)
  • présente quelque 3000 photos originales du Burkina et de la sous-région
  • aura accueilli le temps de notre séjour plus de 2.000 visites mensuelles (au total, plus de 71.000 visites à ce jour)

Merci donc à vous qui visitez ce site et partagez notre expérience. Qui que vous soyez, nous vous demandons simplement de penser à laisser un message ou vos impressions dans le livre d'or.

Nous comptons en effet imprimer et relier l'entièreté du contenu du site. Une sorte de giga carnet de route, les images accompagnant les textes. En tant que lecteur, vous faites également partie de notre aventure et nous voulons savoir qui se cache derrière ces milliers de visites, ce qui vous intéresse dans ce site, ...

 

Bilan scolaire

Envoyer Imprimer PDF

Il y a bientôt trois ans, au moment de notre décision de partir vivre en Afrique, au Burkina Faso, s'est naturellement posée la question de la scolarité des enfants.

Non seulement Quentin et Audrey suivaient à Bruxelles l'enseignement néerlandophone et nous aurions regretté de devoir basculer vers le français, mais en outre il n'existait pas d'enseignement comparable "en brousse". En effet, alors que les solutions ne manquent pas dans une capitale telle que Ouagadougou, la situation nous paraissait difficile à Fada N'Gourma, sachant que les classes locales peuvent compter jusqu'à 80 élèves qui ne parlent même pas forcément encore français en rentrant en 1re primaire...

Mais de la contrainte naît la créativité : pourquoi ne pas trouver une nouvelle voie ? Cette voie a été celle d'accueillir des jeunes filles au pair néerlandophones qui, tout en découvrant l'Afrique et en perfectionnant leur français dans une famille francophone, avaient l'occasion de se faire une expérience dans leur métier d'institutrice.

C'est ainsi que, grâce à Petra, Joke et Valérie, non seulement les enfants ont pu continuer la classe en néerlandais... mais que -plus fort- ils auront finalement chacun pris une année scolaire d'avance dans l'aventure, en ne faisant la classe que le matin.

Morale de l'histoire : " 'y a pas de problèmes " *, il n'y a que des solutions !

* expression consacrée, s'il en est, en Afrique de l'Ouest francophone

 

Bilan des enfants - l'album photo en papier du Sahel

Envoyer Imprimer PDF

La fin d'un séjour est l'occasion des dresser des bilans... aussi pour les enfants : depuis trois mois, ils confectionnent avec l'aide de Valérie leur album-souvenir du Burkina Faso, réalisé comme il se doit sur du papier du Sahel.

01 la faune02 les voyages03 les paysages04 les amis05 les situations improbables

 

Se faire la/les malle(s)

Envoyer Imprimer PDF

S'il fallait donner un poids (au sens propre) à près de trois années africaines, celui-ci avoisinerait probablement les 300 kilos.

C'est en effet le poids de nos 5 malles et de nos 8 valises à envoyer en fret, dont la totalité a pu être chargée en une fois sur un 4x4, certes équipé d'une galerie de toit.

01 cinq malles et huit valises - vue arriere02 vue avant

 


Page 1 sur 86
French Dutch English German Spanish

In memoriam

Le dimanche 27 octobre 2013 décédait la personne qui, tous les jours durant les trois ans de notre séjour au Burkina, a suivi ce site : Marie-Madeleine Neyens, ma mère.

A défaut d'avoir pu elle-même se rendre au Burkina, c'est aujourd'hui sa voiture qui a fait ce grand voyage.

L'ultime prolongement. Une présence symbolique à Fada N'Gourma...

Ce site lui est dédié.

Marie-Madeleine Neyens

Sa voiture a fait le voyage jusqu'au Burkina

La photo 'Faso'

02 la vue depuis le toit du tata.jpg

Le proverbe africain

Celui qui ne supporte pas la fumée ne verra pas le feu

Il faut souffrir pour réussir

L'heure ici et là

Sondage

Qui êtes-vous ?
 

Statistiques

Visites [+/-]

Toutes les visites
Depuis le 16/09/2008 931 313

Bienvenue sur le présent site, qui relate l'expérience de notre famille européenne au Burkina Faso trente mois durant.

Les nouvelles peuvent être consultées par ordre chronologique normal ou inversé. En outre, nous publions de temps en temps une vidéo, quelques dessins des enfants ou encore des informations relatives aux Iles de Paix dans les rubriques correspondantes.

Pour retrouver aisément un article ou un sujet sur le site, vous pouvez au choix effectuer une recherche ou encore consulter le plan du site, qui comprend la liste intégrale des articles.

Enfin et surtout, nous vous invitons chaleureusement à nous laisser vos impressions dans le livre d'or du site !