Burkina Faso

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil + Proverbes

Devancer l’iguane dans l’eau

Mettre la charrue avant les boeufs

 

Ce n'est pas parce que le coq chante tous les matins qu'on dira qu'il prépare un concours de chant

Il ne faut pas se fier à tout ce que l'on entend

 

Le bossu ne voit pas sa bosse

On ne voit pas ses propres défauts

 

Le haricot se garde de pousser là où broute le mouton

Il ne faut pas commettre d'imprudences quand on peut les éviter

 

Si le baobab existe encore de nos jours, c'est qu'il n'a pas cherché à résister aux vents

Qui ménage ses forces vivra longtemps

 

Traverse la rivière avant d'insulter le crocodile

Avant de maudire quelqu'un ou de lui lancer les pires injures, il est plus intelligent d'attendre d'être hors de portée de ses griffes

 

Dors au lieu de gêner les mouches

Si l'on a rien de sérieux à dire, il est plus intelligent de se taire

 

Le miel attire toujours les mouches

Une situation confortable attire les jaloux

 

Trop de sel gâte la sauce

Le mieux est l'ennemi du bien

 

Tous les blancs ont une montre mais ils n'ont jamais le temps

Les biens matériels ne nous procurent pas toujours le bonheur

 

On ne demande pas à un loup qui a faim de veiller sur le troupeau de moutons

On ne confie pas une chose à celui qui en rêve pour lui-même depuis trop longtemps

 

Le lion n'aime pas que les antilopes s'entendent entre elles, car il dort à jeun

Le polygame n'apprécie pas trop l'entente entre ses co-épouses

 

Celui qui a plus de cheveux que toi a aussi plus de poux que toi

Qui a plus de moyens a plus de problèmes

 

Qui est ami avec des singes n'aura jamais son bâton et sa chemise accrochés au sommet d'un arbre

Il est sage de lier amitié avec plus fort que soi, surtout lorsqu'il peut vous tirer d'affaire le cas échéant

 

Patience ! Il se peut que par un concours de circonstance, ton poulailler soit demain mieux considéré qu'une grande villa

Celui qui te raille en regardant ton poulailler sera peut-être un jour bien content de pouvoir dormir dedans

 

Si quelqu'un pense qu'il n'est rien socialement, c'est parce qu'il ne s'est pas retourné pour voir ceux qui sont derrière lui

Il faut savoir relativiser sa situation

 

Même du haut de l'arbre, l'enfant voit moins loin que le vieillard assis au pied de l'arbre

Personne ne peut être plus sage qu'un ancien

 

Plus on déteste la colline, plus elle devient une montagne

Les petits problèmes deviennent grands si on ne veut pas se décider à les régler

 

Un homme possède deux pieds mais ne peut prendre qu'un seul chemin

On ne peut pas courir deux lièvres à la fois

 

Le cheval qui a deux maîtres risque bien de mourir de faim et de soif

Si deux personnes sont responsables, aucune ne se sentira vraiment responsable

 

Tu ne vas pas mettre ton piment dans ma bouche

Dis ce que tu as à dire toi-même

 

La mouche vole et vole, mais elle ne deviendra jamais un oiseau

On ne peut aller au delà de ses capacités humaines

 

Le chien aboie devant sa porte

On ne fait de démonstrations de force que chez soi

 

Si tu vois le poisson sortir de l'eau, c'est qu'il fait chaud là-dedans

Ne manifeste son mécontentement que celui qui est victime d'injustice

 

On ne va pas chercher avec un grand seau un cadeau qu'on vous a promis

Il faut savoir rester discret dans la vie

 

Laver la tête d'un singe, c'est gaspiller du savon

Il y a des efforts qui n'en valent pas la peine

 

La souris ne monte pas sur le dos du lion

Il n'est pas raisonnable de tutoyer le danger

 

L'oeil ne cueille pas l'avocat

Ce n'est pas en regardant avec envie et insistance une femme que vous la ferez tomber amoureuse de vous

 

Quand on n'a qu'une seule lance, on ne doit pas s'en servir contre un léopard

Il faut réfléchir par deux fois avant d'user de sa dernière cartouche

 

La chèvre broute là où elle est attachée

On commet ses forfaits là où se trouve

 

On n'enterre pas l'oiseau dans le ciel

Qui que nous soyons, quel que soit notre rang social, notre race, nous sommes tous appelés à mourir un jour

 

Dans les yeux de chaque maman scarabée, son petit est une gazelle

Pour une mère, son enfant est toujours le plus beau du monde

 

Quand des morceaux de pierre se battent, il n'appartient pas à l'oeuf de chercher à les séparer

Il ne faut pas vous mêler de ce qui ne vous regarde pas; vous éviterez ainsi des désagréments

 

Celui qui veut du miel doit avoir le courage d'affronter les abeilles

On n'a jamais rien sans souffrir

 

Le poisson a confiance en l'eau, et c'est dans l'eau qu'il est cuisiné

Il faut toujours se méfier de ses meilleurs amis

 

Même si le lion a maigri, le chat ne peut pas se mesurer à lui

Un chef, même dans sa chute, reste digne

 

On peut trébucher sur une pierre et être capable de gravir une montagne

Les échecs de la vie nous rendent plus forts

 

Celui qui ne supporte pas la fumée ne verra pas le feu

Il faut souffrir pour réussir

 

Un seul bras ne fait pas le tour d'un baobab

L'union fait la force

 

Un seul doigt ne peut prendre un caillou

L'union fait la force

 

La beauté ne se mange pas

Dans la vie, la beauté intérieure prime sur la beauté physique

 

On ne tresse pas les cheveux d'un absent

Les absents ont toujours tort

 

Le mauvais danseur accuse son pantalon

On accuse toujours autrui d'être à l'origine de son malheur

 

Il n'appartient pas au poulet d'apprécier sa sauce

Laissez les autres parler de vous

 

Le soleil n'oublie pas un village parce qu'il est petit

Tout le monde est égal dans la vie

 

Attends d'abord d'avoir traversé la rivière avant de dire au caïman qu'il a une sale gueule

Il faut s'assurer de pouvoir se passer des services d'une personne avant de paraître incongru, désagréable avec elle

 

L'abeille ne pique pas l'abeille

On ne se fait pas de mal entre semblables

 

Un homme qui a faim n'est pas un homme libre

Celui qui a des problèmes d'ordre matériel est vite corrompu

 

La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie

Rien au monde n'a plus de valeur que la vie d'un homme, même si notre vie parfois ne tient qu'à un fil

 

Y'a pas crédit, crédit est mort

La maison n'accorde plus de crédit

 

L'huile finit toujours par refaire surface dans l'eau

La vérité finit toujours par surgir au grand jour

 

Petit à petit on devient moins petit

Qui sait attendre récolte le fruit de sa patience

 

Quelle que soit la durée de la nuit, le soleil apparaîtra

Il n'y a pas de peine sans fin

 

Parce qu'il vit dans l'eau, on ne voit jamais les larmes du poisson qui pleure

Nous avons tous une faiblesse, même le plus coriace des humains

 

Lorsque l'éléphant trébuche, ce sont les fourmis qui en pâtissent

Ce sont toujours les petits qui sont perdants

 

Si quelqu'un fait semblant de mourir, il faut faire semblant de l'enterrer

Il faut se mettre au même diapason que son interlocuteur

 

Un aîné peut danser au son d'un tam-tam joué par un plus petit que lui

Un enfant peut bien donner des conseils à un adulte

 

Le lézard fait des pompes sans penser à avoir des biceps

Lorsqu'on fait du bien aux autres on n'attend pas forcément quelque-chose en retour

 

L'espérance est le bâton des aveugles

Tant qu'il y a la vie, il y a l'espoir

 

Le chien a beau avoir quatre pattes, il ne peut emprunter deux chemins à la fois

On ne peut pas courir deux lièvres à la fois

 

La force du baobab est dans sa racine

L'homme tire sa force de ses ancêtres

 

L'argent appelle l'argent

On ne prête qu'aux riches

 

Même le poisson qui vit dans l'eau a toujours soif

L'homme est un éternel insatisfait

 

Une seule main ne peut nouer un paquet

L'union fait la force

 

Le coq qui chante si fièrement aujourd'hui ne doit pas oublier qu'il sort d'un oeuf

Il faut être reconnaissant envers son bienfaiteur

 

Même s'il n'y a pas de coq pour chanter à l'aube, le jour se lèvera

Quelle que soit la nature d'un problème, il y a toujours une solution

 

Quelle que soit la beauté d'un cadavre, on l'enterre quand même

On ne peut rien faire face à la fatalité

 

Un morceau de bois a beau séjourner dans l'eau, il ne deviendra jamais un caïman

On ne change pas sa nature

 

Si le bélier a tendance à reculer, il ne faut pas croire que c'est parce qu'il est lâche

Il ne faut pas juger trop vite son prochain, même s'il ne pense pas comme vous

 

Le pied gauche marche toujours à gauche

Cela est une évidence

 

Le pauvre mort, ses pieds s'allongent

A peine décédé, on vous découvre des qualités qu'on ne vous avait jamais reconnues

 

Le serpent a beau courir, il ne va pas plus vite que sa tête

On ne peut réaliser l'impossible

 


French Dutch English German Spanish

In memoriam

Le dimanche 27 octobre 2013 décédait la personne qui, tous les jours durant les trois ans de notre séjour au Burkina, a suivi ce site : Marie-Madeleine Neyens, ma mère.

A défaut d'avoir pu elle-même se rendre au Burkina, c'est aujourd'hui sa voiture qui a fait ce grand voyage.

L'ultime prolongement. Une présence symbolique à Fada N'Gourma...

Ce site lui est dédié.

Marie-Madeleine Neyens

Sa voiture a fait le voyage jusqu'au Burkina

La photo 'Faso'

02 l habitat est leger.JPG

Le proverbe africain

Il n'appartient pas au poulet d'apprécier sa sauce

Laissez les autres parler de vous

L'heure ici et là

Sondage

Qui êtes-vous ?
 

Statistiques

Visites [+/-]

Toutes les visites
Depuis le 16/09/2008 919 558

Bienvenue sur le présent site, qui relate l'expérience de notre famille européenne au Burkina Faso trente mois durant.

Les nouvelles peuvent être consultées par ordre chronologique normal ou inversé. En outre, nous publions de temps en temps une vidéo, quelques dessins des enfants ou encore des informations relatives aux Iles de Paix dans les rubriques correspondantes.

Pour retrouver aisément un article ou un sujet sur le site, vous pouvez au choix effectuer une recherche ou encore consulter le plan du site, qui comprend la liste intégrale des articles.

Enfin et surtout, nous vous invitons chaleureusement à nous laisser vos impressions dans le livre d'or du site !