Burkina Faso

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Nouvelles

Un concert du flûtiste belge Marc Grauwels à Ouagadougou

Envoyer Imprimer PDF

Pour prendre la "température" (au sens figuré seulement) de la Belgique quelque 24 heures avant le départ, nous assistons à Ouagadougou au concert du flûtiste belge Marc Grauwels, invité par l'Ambassade de Belgique à l'occasion de la clôture de la Présidence belge de l'Union Européenne.

Un mélange intéressant de musique classique et traditionnelle.

A écouter et à voir ici à la rubrique vidéo.

 

Le Festival Zone 40 à Fada N'Gourma

Envoyer Imprimer PDF

Notre dernier week-end à Fada s'est passé entre bagages... et concerts.

La 4e édition du Festi 40 (Festival Zone 40, dont le nom est tiré du préfixe téléphonique de la région) se tenait en effet du vendredi 17 au dimanche 19 décembre.

Au programme, de nombreux artistes, burkinabè bien sûr, mais aussi notamment maliens, béninois, belges (Stef Kamil Carlens de Zita Swoon, le trompettiste Laurent Blondiau) et français (le saxophoniste Guillaume Orti).

Avec en prime, au fil des jours, un métissage et des interventions croisées entre les artistes.

A voir également ici à la rubrique vidéos.

01 Harouna Thiombiano02 Stef Kamil Carlens03 Youmanli Natama04 Habibou Sawadogo

 

Le Sahel vient nous saluer

Envoyer Imprimer PDF

Al Ousseini, qui avait été notre guide au sahel l'an dernier, nous a fait l'honneur d'une visite surprise avant notre départ.

En fait, il a "logé", comme à son habitude, sur une natte disposée dehors, sous une couverture que nous lui avons prêtée (les nuits sont "fraîches" pour l'instant : moins de 20 degrés Celcius).

Les enfants ont donc eu le plaisir de se réessayer une dernière fois au port du chèche, sous la houlette d'un expert !

 

Le séko c'est quoi ?

Envoyer Imprimer PDF

Qu'est-ce qu'un séko ? Une sorte de paravent 100% naturel, qui sert à la fois de toit pour les hangars, de protection contre le soleil ou contre les regards indiscrets, de paroi pour les greniers etc.

Voici un petit compte-rendu de la fabrication d'un séko :

  • on se rend en brousse couper des hautes herbes (aux tiges suffisamment épaisses), qui poussent généralement en bordure des champs de culture
  • on dispose sur le sol une botte de ces hautes herbes
  • brin par brin, on dispose en quinconce les herbes mises à plat sur le sol, en les liant avec des lanières d'écorce préalablement trempées dans l'eau pour les assouplir
  • une fois la longueur du séko achevée, on peut commencer à tresser les brins une demi-douzaine de fois
  • on obtient enfin le séko, que l'on roule et qu'on installe typiquement sur le porte-bagage du vélo (bonjour la largeur !) pour aller le vendre au marché et espérer gagner quelque 2.000 cfa (3 euros)

01 on lie les tiges avec de l ecorce02 le travail avance03 gros plan sur les tiges liees par l ecorce04 on tresse les tiges05 le seko est pret

 

Haute couture pour un petit tailleur

Envoyer Imprimer PDF

Le moment est venu de vous présenter Albert, qui fût notre tailleur depuis notre arrivée à Fada, non seulement pour nous-mêmes, mais aussi bien souvent pour nos visiteurs.

Dans sa boutique, juste une ampoule, deux machines à coudre actionnées au pied et quelques affiches présentant des modèles de tenues pour femmes...

01 chez Albert notre tailleur02 Albert et ses apprenties03 quelques modeles affiches au mur

 

Les 7 Harry Potter le temps du séjour

Envoyer Imprimer PDF

Il y a deux bonnes années (voir ici), Quentin lisait ses premières lignes en français, puisqu'il sortait tout juste de première primaire en langue néerlandaise.

La motivation était grande : il s'agissait de lire Harry Potter...

Quelques jours avant la fin du séjour en Afrique, il terminait - non sans fierté - la lecture du tome 7 de la longue saga !

 

Notre futur nain de jardin

Envoyer Imprimer PDF

Serait-ce l'influence d'Amélie Poulain dans notre inconscient ? Nous avons décidé de nous adjoindre un "nain de jardin".

Alors, tant qu'à faire, autant prendre un modèle original made in Burkina... et, surtout, faire dans la récup' !

Matériaux identifiés :

  • un réservoir d'une ancienne moto (une GT pour être précis) pour le corps du joueur de djembé
  • des fourches de vélo pour les bras et les jambes
  • des amortisseurs pour le cou et les épaules
  • un plateau de vélo en guise de socle
 

Batik

Envoyer Imprimer PDF

Comment réalise-t-on un batik ?

Tout d'abord, le tissu est plongé dans la teinture, par exemple ici l'indigo.

Ensuite, l'artisan applique au pinceau de la cire liquide aux endroits où il souhaite conserver la couleur actuelle.

Le tissu sera ensuite plongé à nouveau dans un bain d'une autre couleur, qui recouvrera tout le batik... sauf forcément aux endroits protégés par la cire.

Et ainsi de suite, jusqu'à obtenir un batik multicolore...

01 realisation d un batik02 pour conserver le bleu on le couvre de cire

 

Ouaga 2000

Envoyer Imprimer PDF

Notre secteur à Fada ne ressemble en rien au quartier de Ouaga 2000 à Ouagadougou, le lotissement relativement récent où se concentrent les imposantes villas avec piscines.

Néanmoins, avant de quitter le pays, il nous fallait quand même pousser une pointe jusqu'au mémorial de Ouaga 2000 et jusqu'à la (nouvelle) Présidence du Faso.

Voilà qui est chose faite.

01 le memorial a Ouaga 200002 une aile du nouveau Palais Presidentiel

 

Bois de chauffe

Envoyer Imprimer PDF

En brousse, aller chercher le bois de chauffe pour préparer les repas ne pose pas trop de problème : il suffit d'enfourcher son vélo et de sortir du village avec sa machette.

A Ouagadougou par contre, pas d'autre moyen de se procurer du bois de chauffe que de l'acheter sur le marché, raison pour laquelle de nombreuses vieilles Peugeot rallient la capitale avec un chargement, disons, "optimisé".

 


Page 2 sur 86
French Dutch English German Spanish

In memoriam

Le dimanche 27 octobre 2013 décédait la personne qui, tous les jours durant les trois ans de notre séjour au Burkina, a suivi ce site : Marie-Madeleine Neyens, ma mère.

A défaut d'avoir pu elle-même se rendre au Burkina, c'est aujourd'hui sa voiture qui a fait ce grand voyage.

L'ultime prolongement. Une présence symbolique à Fada N'Gourma...

Ce site lui est dédié.

Marie-Madeleine Neyens

Sa voiture a fait le voyage jusqu'au Burkina

La photo 'Faso'

01 le dolo (biere de mil).jpg

Le proverbe africain

Même s'il n'y a pas de coq pour chanter à l'aube, le jour se lèvera

Quelle que soit la nature d'un problème, il y a toujours une solution

L'heure ici et là

Sondage

Qui êtes-vous ?
 

Statistiques

Visites [+/-]

Toutes les visites
Depuis le 16/09/2008 1 003 813

Bienvenue sur le présent site, qui relate l'expérience de notre famille européenne au Burkina Faso trente mois durant.

Les nouvelles peuvent être consultées par ordre chronologique normal ou inversé. En outre, nous publions de temps en temps une vidéo, quelques dessins des enfants ou encore des informations relatives aux Iles de Paix dans les rubriques correspondantes.

Pour retrouver aisément un article ou un sujet sur le site, vous pouvez au choix effectuer une recherche ou encore consulter le plan du site, qui comprend la liste intégrale des articles.

Enfin et surtout, nous vous invitons chaleureusement à nous laisser vos impressions dans le livre d'or du site !