Burkina Faso

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Nouvelles par ordre chronologique

Bière

Envoyer Imprimer PDF

Le Burkina produit de la bonne bière (So.B.Bra, Brakina, Flag, Castel), conditionnée dans des bouteilles de 66cl (calibrées en fonction de la température ambiante...) et vendue quelque 500 CFA l'unité (0,75 EUR).

Ceci dit, quand ce dimanche matin quelques bouteilles de Leffe font leur apparition au supermarché de Ouaga, tandis que l'après-midi c'est carrément un camion de Hommel qui croise notre route, un petit parfum de nostalgie nous envahit...


PS : malheureusement, le camion est probablement seulement un camion "Au Revoir La France" ("Au Revoir la Belgique" dans le cas présent), c'est-à-dire un camion qui connaît un seconde vie en Afrique. Nous ne goûterons donc pas à la Hommel avant notre retour au plat pays !

01 Leffe a Ouaga02 camion Homelbier entre Ouaga et Fada

 

Salon International de l'Artisanat de Ouagadougou (SIAO)

Envoyer Imprimer PDF

Le Salon International de l'Artisanat de Ouagadougou, qui se tient au début du mois de novembre de chaque année paire, présente les productions artisanales de toute l'Afrique de l'Ouest. Un salon incontournable sur le continent, qui en est à sa 11ème édition.

L'occasion pour nous de dénicher quelques masques et autres pièces pour décorer nos murs fraîchement peints !

01 SIAO 200802 entree au SIAO03 manege04 allee au pavillon vert05 bijoux au pavillon rouge06 masques au pavillon rouge

 

Nouvelle déco

Envoyer Imprimer PDF

Par la force des choses, après une déco plutôt indienne dans notre maison à Woluwé, nous passons à un style plus... africain !

Voici une petite présentation de nos nouvelles pièces de décoration acquises au SIAO :

  • masques
    • masque soleil chez les Bobo (Ouest du Burkina) : utilisé dans les cérémonies agraires, le masque soleil évoque également les couleurs des trois affluents de la Volta (la Volta Rouge, la Volta Noire et la Volta Blanche) qui donnaient précédemment son nom au pays : la Haute-Volta
    • masque buffle Baoulé (Côte d'Ivoire), utilisé pour toutes sortes de cérémonies (initiation, baptême, funérailles, ...). Baoulé, qui signifie "l'enfant est mort", fait référence au mythe fondateur du peuple, dont la reine a sacrifié son enfant pour lui permettre de traverser un fleuve grâce aux arbres qui se sont ainsi penchés
    • masque Sénoufo (extrême Ouest du Burkina) : la scarification en trois traits au bord des lèvres signifie "parle peu, parle bien, parle sagement". Le calao à hauteur du front est le triple symbole de bénédiction, fécondité et protection
    • grand masque Bwa-ba (région Dédougou / Boromo) aux 4 divinités : buffle, femme, soleil, canard
  • gourde en bronze (Mali, pays Dogon) : s'utilise lors de cérémonies du Sigui qui ont lieu, chez les Dogon, tous les soixante ans. Elles se déroulent sur sept ans. Les prochaines auront lieu en 2027. Il s’agit d’un important rituel de régénération. Elles commémorent la révélation de la parole orale aux hommes, ainsi que la mort et les funérailles du premier ancêtre
  • pot à tabac en bois (Mali, pays Dogon)
  • batiks (Niger)
    • musiciens : djembe, flûte et calebasse
    • femme transportant un canari (vase en terre cuite) sur la tête
    • scène de village

01 masque soleil02 masque buffle03 masque senoufo04 masque 4 divinites05 gourde en bronze06 pot a tabac07 batik08 batik09 batik

 

Filières fraîches

Envoyer Imprimer PDF

Après bientôt trois mois au Burkina, nous commençons à avoir nos filières : où acheter le jambon, le poisson, le boeuf, le lait, ...

Cette fois, nous avons fait fort : on a même trouvé du lapin à Ouaga. Du coup, on n'a pas résisté, on s'est fait un petit lapin aux pruneaux. Et je vous assure que même pour nous, ce plat fait maintenant très "exotique" !

 

48ème anniversaire de l'Indépendance

Envoyer Imprimer PDF

Pour la première fois de son histoire, l'anniversaire de l'Indépendance du Burkina Faso ne sera pas célébré cette année dans la capitale. En effet, dans un mois jour pour jour, c'est à Fada N'Gourma que les célébrations officielles se produiront.

Président, Ministres, délégations des treize Régions, défilés etc. On verra ce jour là Fada comme on ne l'a jamais vue ! Rendez-vous dans un mois donc pour un petit reportage sur l'évènement du siècle à Fada :-)

 

Nouveau métier

Envoyer Imprimer PDF

Voilà, c'est fait ! Marc a un nouveau métier : instituteur (très) particulier.

En effet, outre la classe et la musique quotidiennes en néerlandais avec Petra, nous avions inscrit Quentin en élève libre aux cours par correspondance du CNED (www.cned.fr, une émanation de l'Education Nationale française) pour la matière de "Maîtrise du langage et de la langue française".

Le colis est arrivé la semaine dernière et Quentin a donc débuté ce mercredi 12 novembre un cycle de quelque trente semaines de "classe avec papa". A raison d'une petite dizaine d'heures hebdomadaires, selon le programme.

Bonne nouvelle : le test de la première journée est réussi (pour l'élève comme pour le nouvel instituteur !).

 

(Basse-)cour

Envoyer Imprimer PDF

Nous n'en sommes pas encore à pouvoir vivre en autarcie, mais nous abordons une nouvelle étape : l'élevage. Modestement, nous commençons avec une poule et 7 poussins. Qui sait, viendront peut-être plus tard chèvres, moutons, voire zébus !

Cela pour le plus grand bonheur des enfants, qui seront les responsables de la (basse-)cour.

01 poule et poussins02 premier repas

 

Premier feu rouge à Fada !

Envoyer Imprimer PDF

Un cap dans le développement de Fada vient d'être franchi : les tout premiers feux lumineux de Fada ont installés... hier, au grand carrefour qui sépare l'Hôtel de Ville, le Gouvernorat, la Place des Nations et le Grand Marché.

A ma connaissance, jusqu'alors, les feux les plus proches devaient être à trois heures de route !

Le plus merveilleux/surprenant est que les 2 et 4 roues semblent s'y arrêter spontanément.

Une nouvelle ère commence pour Fada...

 

Première "panne" de feu rouge à Fada !

Envoyer Imprimer PDF

Le feu rouge n'était-il qu'un feu de paille ? Notre désormais célèbre feu rouge de Fada n'aura tenu que quelques jours : on le voit désormais... tous feux éteints. L'explication est probablement l'une des suivantes, classées du moins probable au plus probable :

  • les feux lumineux sont victimes d'un wak (mauvais sort)
  • les feux sont (déjà) en panne
  • la commune n'a pas le budget pour alimenter les feux en électricité
  • on attend la Fête Nationale pour "inaugurer" les feux

 

20.000 lieues sous la boue

Envoyer Imprimer PDF

A en croire vos messages, le présent site présenterait "trop peu de photos de nous-mêmes". Pour répondre à ce commentaire, Laurence insiste particulièrement pour que je publie les photos de mon embourbement de ce week-end, à deux pas de la Colline du Chef.

Près d'un mois après la dernière pluie, je suis parvenu à trouver ce qui doit probablement être le dernier tronçon de piste boueuse du pays.

Pardonnez le côté sombre des photos, mais il y a évidemment encore plus de plaisir à s'embourber une fois le soleil couché, surtout lorsqu'on est en brousse !

Ci-dessous, un petit résumé de la scène :

  • Marc a mis le pied à terre de façon un peu trop téméraire. On ne reconnaît plus très bien la marque de la chaussure, mais on laissera à Marc qu'il a été bien inspiré de mettre un pantalon 3/4
  • une vue de face, juste pour préciser qu'il y avait encore plus de boue à droite qu'à gauche du véhicule. Pour tourner la molette qui permet de rendre la roue avant motrice, pas d'autre solution que de plonger les deux mains dans la boue, puisque la roue n'est même plus visible...
  • pendant que Marc est parti à pied se poster au bord de la route la plus proche pour que Baga, averti entre-temps, ait une chance de nous retrouver dans la brousse, Laurence s'essaie à un peu d'escalade pour aller récupérer le sac à dos resté dans la voiture
  • enfin, une fois sa prière terminée (sic), Baga a pris le volant de son 4x4 équipé d'un treuil pour nous "sortir de l'ornière"

01 sortir a pied n est pas une bonne idee02 les roues droites ont disparu dans la boue03 Laurence fait un peu d escalade04 Baga vient avec son 4x4 equipe d un treuil

 


Page 10 sur 86
French Dutch English German Spanish

In memoriam

Le dimanche 27 octobre 2013 décédait la personne qui, tous les jours durant les trois ans de notre séjour au Burkina, a suivi ce site : Marie-Madeleine Neyens, ma mère.

A défaut d'avoir pu elle-même se rendre au Burkina, c'est aujourd'hui sa voiture qui a fait ce grand voyage.

L'ultime prolongement. Une présence symbolique à Fada N'Gourma...

Ce site lui est dédié.

Marie-Madeleine Neyens

Sa voiture a fait le voyage jusqu'au Burkina

La photo 'Faso'

02 Harouna Thiombiano au tambour.JPG

Le proverbe africain

Un seul bras ne fait pas le tour d'un baobab

L'union fait la force

L'heure ici et là

Sondage

Qui êtes-vous ?
 

Statistiques

Visites [+/-]

Toutes les visites
Depuis le 16/09/2008 1 054 150

Bienvenue sur le présent site, qui relate l'expérience de notre famille européenne au Burkina Faso trente mois durant.

Les nouvelles peuvent être consultées par ordre chronologique normal ou inversé. En outre, nous publions de temps en temps une vidéo, quelques dessins des enfants ou encore des informations relatives aux Iles de Paix dans les rubriques correspondantes.

Pour retrouver aisément un article ou un sujet sur le site, vous pouvez au choix effectuer une recherche ou encore consulter le plan du site, qui comprend la liste intégrale des articles.

Enfin et surtout, nous vous invitons chaleureusement à nous laisser vos impressions dans le livre d'or du site !