Burkina Faso

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Nouvelles Bénin - la Porte de Non-Retour à Ouidah

Bénin - la Porte de Non-Retour à Ouidah

Envoyer Imprimer PDF

A Ouidah, la principale voie menant à la plage est celle de la Route des Esclaves. Longue de 4km, elle était le chemin que devaient emprunter les esclaves pour rejoindre les bateaux négriers depuis le fort.

Sur les photos ci-dessous :

  • la statue de "Chacha", un homme d'affaires d'origine brésilienne devenu célèbre pour s'être enrichi grâce au commerce d'esclaves. La statue a été édifiée à l'endroit même où se tenait le marché des esclaves principal, juste devant sa propre demeure
  • l'édifice symbolisant "l'arbre de l'oubli", sur lequel figure la mention suivante :
    En ce lieu se trouvait l'arbre de l'oubli. Les esclaves mâles devaient tourner autour de lui neuf fois. Les femmes sept fois. Ces tours étant accomplis, les esclaves étaient censés devenir amnésiques. Ils oubliaient complètement leur passé, leurs origines et leur identité culturelle pour devenir des êtres sans aucune volonté de réagir ou de se rebeller
    A n'en pas douter, cette croyance était plus destinée à rassurer les esclavagistes et les rois du Dahomey, auteurs des razzias, contre un retour éventuel des âmes vengeresses des esclaves qu'à effectivement faire oublier aux esclaves leur passé.
    Les profondes similitudes dans les croyances (vaudou ou autre) et dans les rites des populations d'origine africaine d'Haïti, de Cuba, du Brésil et des Etats-Unis en sont le signe irréfutable
  • la route des esclaves, sablonneuse, est bordée de palmiers et de cocotiers, ce qui n'en fait pas un endroit idyllique pour autant.
  • elle est aussi actuellement jalonnée de statues représentant divers symboles des rois du Dahomey
  • la Porte de Non-Retour, célèbre mémorial dressé en l'honneur des esclaves exilés. Au sommet de l'arche sont représentés dans un large bas-relief les esclaves enchaînés marchant vers la mer. Une porte, alors en bois, existait déjà au moment de l'esclavage pour marquer le "point de non-retour"

01 la place Chacha02 l arbre de l oubli03 la route des esclaves04 symboles des rois Dahomey05 la porte de Non-Retour

 
French Dutch English German Spanish

In memoriam

Le dimanche 27 octobre 2013 décédait la personne qui, tous les jours durant les trois ans de notre séjour au Burkina, a suivi ce site : Marie-Madeleine Neyens, ma mère.

A défaut d'avoir pu elle-même se rendre au Burkina, c'est aujourd'hui sa voiture qui a fait ce grand voyage.

L'ultime prolongement. Une présence symbolique à Fada N'Gourma...

Ce site lui est dédié.

Marie-Madeleine Neyens

Sa voiture a fait le voyage jusqu'au Burkina

La photo 'Faso'

01 vision sur le toit de la voiture.jpg

Le proverbe africain

On ne tresse pas les cheveux d'un absent

Les absents ont toujours tort

L'heure ici et là

Sondage

Qui êtes-vous ?
 

Statistiques

Visites [+/-]

Toutes les visites
Depuis le 16/09/2008 1 009 252

Bienvenue sur le présent site, qui relate l'expérience de notre famille européenne au Burkina Faso trente mois durant.

Les nouvelles peuvent être consultées par ordre chronologique normal ou inversé. En outre, nous publions de temps en temps une vidéo, quelques dessins des enfants ou encore des informations relatives aux Iles de Paix dans les rubriques correspondantes.

Pour retrouver aisément un article ou un sujet sur le site, vous pouvez au choix effectuer une recherche ou encore consulter le plan du site, qui comprend la liste intégrale des articles.

Enfin et surtout, nous vous invitons chaleureusement à nous laisser vos impressions dans le livre d'or du site !