Burkina Faso

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Nouvelles L'or bleu

L'or bleu

Envoyer Imprimer PDF

En ce deuxième week-end du mois de mai, nous nous rendons à Sougoudou, dans le terroir de Yamba. Après la saison des pluies y sera construite une école. La construction d'un forage est bien entendu prévue, permettant à cette future école de s'approvisionner en eau à l'aide d'une pompe manuelle.

Le meilleur moment pour la foration (la percée du trou d'accès à la nappe aquifère) est la fin de la saison sèche, car si l'eau est encore présente à cette période elle le sera toute l'année.

Ci-dessous, les différents phase de la foration :

  • l'opérateur en train d'actionner l'engin. Régulièrement, de l'air sous pression est envoyé dans le tuyau pour évacuer la matière creusée, d'où le jet sur la photo
  • tous les mètres, un échantillon de sol est conservé. Ici, après une dizaine de mètres de terre, on voit qu'on atteint de la roche (les têtes de forage sont à chaque fois adaptées à la nature du sol). A partir de 40 mètres, on constate que les échantillons commencent à être humides. Bon signe...
  • Bingo ! 53 mètres de profondeur et l'eau jaillit du trou.
  • on procède à une première mesure approximative du débit de l'eau : un seau rempli en 15 secondes. Soit 2400 litres à l'heure, à confirmer lors de tests plus précis de débit sur la durée. On dépasse a priori allègrement l'objectif de 700 litres de l'heure (correspondant à une exploitation de 7 mètres cube pompés sur une journée-type de 10 heures)
  • la foration est un succès, l'on va procéder au tubage du trou. Les tuyaux inférieurs, munis de multiples fentes pour prélever l'or bleu, seront entourés de petits graviers filtrants

01 la foration02 les echantillons - un tas par metre03 l eau jaillit04 premier test de debit05 les graviers filtrants entourent le tubage bleu

 
French Dutch English German Spanish

In memoriam

Le dimanche 27 octobre 2013 décédait la personne qui, tous les jours durant les trois ans de notre séjour au Burkina, a suivi ce site : Marie-Madeleine Neyens, ma mère.

A défaut d'avoir pu elle-même se rendre au Burkina, c'est aujourd'hui sa voiture qui a fait ce grand voyage.

L'ultime prolongement. Une présence symbolique à Fada N'Gourma...

Ce site lui est dédié.

Marie-Madeleine Neyens

Sa voiture a fait le voyage jusqu'au Burkina

La photo 'Faso'

04 interdit aux charrettes.JPG

Le proverbe africain

On ne tresse pas les cheveux d'un absent

Les absents ont toujours tort

L'heure ici et là

Sondage

Qui êtes-vous ?
 

Statistiques

Visites [+/-]

Toutes les visites
Depuis le 16/09/2008 1 021 104

Bienvenue sur le présent site, qui relate l'expérience de notre famille européenne au Burkina Faso trente mois durant.

Les nouvelles peuvent être consultées par ordre chronologique normal ou inversé. En outre, nous publions de temps en temps une vidéo, quelques dessins des enfants ou encore des informations relatives aux Iles de Paix dans les rubriques correspondantes.

Pour retrouver aisément un article ou un sujet sur le site, vous pouvez au choix effectuer une recherche ou encore consulter le plan du site, qui comprend la liste intégrale des articles.

Enfin et surtout, nous vous invitons chaleureusement à nous laisser vos impressions dans le livre d'or du site !