Burkina Faso

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Nouvelles Yalogo - Sur la route

Yalogo - Sur la route

Envoyer Imprimer PDF

Yalogo, petite ville dans le Nord du Burkina, a été le terroir par lequel les Iles de Paix sont entrées au Burkina Faso. C'était il y a 25 ans et l'île de paix est entre-temps devenue autonome. 

Par trois fois sur un an, Laurence avait planifié de s'y rendre. Par trois fois le sort en avait décidé autrement. Cette quatrième tentative devait donc être la bonne, faute de quoi "il fallait y voir un signe des esprits ou des ancêtres qu'elle ne devait plus jamais s'y rendre" (sic)... 

La mission étant brève et l'occasion rare, les enfants sont restés auprès de Petra pendant que Marc accompagnait Laurence pour découvrir ensemble les projets de l'époque et par la même occasion la partie sahélienne du pays. 

Voici donc, en léger différé puisque nous avons entre-temps pris un petit break en Europe, notre périple à Yalogo réparti sur 16 chapitres. Et quoi de plus logique que de commencer par quelques clichés (au propre comme au figuré) de la route vers Yalogo :

  • inutile de le préciser, point de route groudronnée pour remonter vers le Sahel : la voiture soulève la poussière tandis que nous la mordons
  • les points de repère sont rares le long de la route en brousse, hormis les arbres et les buissons qui se ressemblent tous. Sauf à l'entrée et à la sortie du village de Bogande, encadrées par une arche aux inscriptions depuis longtemps effacées
  • les taxis-brousse 14 places permettent à une bonne vingtaine de passagers de prendre place. La galerie de toit est là pour ça. La version africaine du double-deck anglais sans doute
  • et puisque les taxis-brousse sont déjà plus que complets, les camions se métamorphosent régulièrement en transport en commun
  • enfin, Yalogo se présente devant nous. Plus qu'un pont à traverser, ou plutôt à contourner puisqu'il est encore en construction (cfr les échafaudages en bois), et nos 4 heures de route sont terminées 

01 soulever la poussiere02 bon repere en brousse03 le biennomme taxi-brousse04 camion ou bus05 pont en construction

 
French Dutch English German Spanish

In memoriam

Le dimanche 27 octobre 2013 décédait la personne qui, tous les jours durant les trois ans de notre séjour au Burkina, a suivi ce site : Marie-Madeleine Neyens, ma mère.

A défaut d'avoir pu elle-même se rendre au Burkina, c'est aujourd'hui sa voiture qui a fait ce grand voyage.

L'ultime prolongement. Une présence symbolique à Fada N'Gourma...

Ce site lui est dédié.

Marie-Madeleine Neyens

Sa voiture a fait le voyage jusqu'au Burkina

La photo 'Faso'

03 elephant de profil.jpg

Le proverbe africain

Le pauvre mort, ses pieds s'allongent

A peine décédé, on vous découvre des qualités qu'on ne vous avait jamais reconnues

L'heure ici et là

Sondage

Qui êtes-vous ?
 

Statistiques

Visites [+/-]

Toutes les visites
Depuis le 16/09/2008 1 009 278

Bienvenue sur le présent site, qui relate l'expérience de notre famille européenne au Burkina Faso trente mois durant.

Les nouvelles peuvent être consultées par ordre chronologique normal ou inversé. En outre, nous publions de temps en temps une vidéo, quelques dessins des enfants ou encore des informations relatives aux Iles de Paix dans les rubriques correspondantes.

Pour retrouver aisément un article ou un sujet sur le site, vous pouvez au choix effectuer une recherche ou encore consulter le plan du site, qui comprend la liste intégrale des articles.

Enfin et surtout, nous vous invitons chaleureusement à nous laisser vos impressions dans le livre d'or du site !