Burkina Faso

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Nouvelles Portrait : Issaka le veilleur de nuit

Portrait : Issaka le veilleur de nuit

Envoyer Imprimer PDF

Issaka est notre veilleur de nuit. Ou plutôt, il est depuis 15 ans le veilleur de nuit de la maison (et des plantes et des animaux) que nous occupons. Mais, comme on dit pudiquement ici, "la vie est chère" et même si avoir un travail et un salaire vous place déjà parmi les privilégiés, ça ne suffit pas à vous mettre à l'abri des accidents de la vie. Surtout quand on a deux femmes et dix enfants...

Ainsi, à la fin de la dernière saison des pluies, un des 4 murs de terre de sa maison de quelque 20 mètres carrés s'est écroulé. Blessant au passage sa fille adolescente et privant littéralement la famille de toit.

L'intention d'Issaka était de reconstruire à la saison sèche une maison plus solide, en parepaings. Mais pour cela, il faut payer pour le ciment, le sable et les tôles, ce qui représente facilement 6 mois d'un salaire avec lequel il est toujours très difficile d'économiser. Nous avons donc préfinancé une bonne partie des matériaux en achetant pour lui 2 tonnes de ciment et en faisant quelques trajets en brousse pour aller chercher une bonne quantité de sable. Avec son micro-crédit (sans intérêts), à raison de 15 euros par mois, Issaka aura fini de nous rembourser son nouveau toit dans moins de 2 ans.

Ci-dessous, on peut voir :

  • Issaka sur son 31 lors de la fête de Nouvel An qui se déroulait chez nous
  • ensuite toujours Issaka, posant devant une partie de ses briques encore fraîches, fabriquées sur place par un maçon
  • la porte de la maison qui s'est écroulée, avec vue sur la concession du voisin
  • à la place du mur disparu, la branche qui soutient provisoirement (depuis six mois) le toit

01 Issaka sur son 3102 Issaka devant ses briques03 sa maison au mur du fond ecroule04 mur disparu

 
French Dutch English German Spanish

In memoriam

Le dimanche 27 octobre 2013 décédait la personne qui, tous les jours durant les trois ans de notre séjour au Burkina, a suivi ce site : Marie-Madeleine Neyens, ma mère.

A défaut d'avoir pu elle-même se rendre au Burkina, c'est aujourd'hui sa voiture qui a fait ce grand voyage.

L'ultime prolongement. Une présence symbolique à Fada N'Gourma...

Ce site lui est dédié.

Marie-Madeleine Neyens

Sa voiture a fait le voyage jusqu'au Burkina

La photo 'Faso'

08 heron.JPG

Le proverbe africain

On ne va pas chercher avec un grand seau un cadeau qu'on vous a promis

Il faut savoir rester discret dans la vie

L'heure ici et là

Sondage

Qui êtes-vous ?
 

Statistiques

Visites [+/-]

Toutes les visites
Depuis le 16/09/2008 1 079 157

Bienvenue sur le présent site, qui relate l'expérience de notre famille européenne au Burkina Faso trente mois durant.

Les nouvelles peuvent être consultées par ordre chronologique normal ou inversé. En outre, nous publions de temps en temps une vidéo, quelques dessins des enfants ou encore des informations relatives aux Iles de Paix dans les rubriques correspondantes.

Pour retrouver aisément un article ou un sujet sur le site, vous pouvez au choix effectuer une recherche ou encore consulter le plan du site, qui comprend la liste intégrale des articles.

Enfin et surtout, nous vous invitons chaleureusement à nous laisser vos impressions dans le livre d'or du site !