Burkina Faso

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Nouvelles Le cimetière de Fada

Le cimetière de Fada

Envoyer Imprimer PDF

La semaine dernière fut marquée par le décès de la tante de Jean-Claude, qui m'a ainsi conduit voir sa tombe.

Ma toute première visite du cimetière de Fada, à vrai dire.

Lorsqu'une personne décède, elle est enveloppée dans un drap blanc et enterrée en moins de 24h. Absence de chambre froide oblige.

En dehors des villes, il arrive fréquemment qu'une tombe soit localisée... dans la concession même où vit la famille. Mais cela n'est évidemment pas envisageable dans les villes. C'est pourquoi la mairie de Fada impose que les corps soient déposés au cimetière. Depuis la route goudronnée, il suffit de s'enfoncer d'une centaine de mètres dans la brousse pour "rentrer" dans le cimetière, une vaste étendue où se succèdent des centaines de monticules de terre (la plupart du temps), parfois surmontés d'une plaque mentionnant le nom du défunt, et, de temps en temps, une tombe parée de carrelage blanc.

Les petits monticules constituent une proportion marquante des tombes. De fait, lorsque l'on confronte les chiffres officiels de fertilité à ceux de mortalité, force est de constater que, statistiquement, chaque femme au Burkina perd malheureusement au moins un de ses (nombreux) enfants...

01 vue generale d une partie du cimetiere02 la tombe de la tante de Jean-Claude03 si possible une plaque mentionne le nom de la personne04 de tres rares tombes carrelees

 
French Dutch English German Spanish

In memoriam

Le dimanche 27 octobre 2013 décédait la personne qui, tous les jours durant les trois ans de notre séjour au Burkina, a suivi ce site : Marie-Madeleine Neyens, ma mère.

A défaut d'avoir pu elle-même se rendre au Burkina, c'est aujourd'hui sa voiture qui a fait ce grand voyage.

L'ultime prolongement. Une présence symbolique à Fada N'Gourma...

Ce site lui est dédié.

Marie-Madeleine Neyens

Sa voiture a fait le voyage jusqu'au Burkina

La photo 'Faso'

03 les nombreux fetiches.JPG

Le proverbe africain

La souris ne monte pas sur le dos du lion

Il n'est pas raisonnable de tutoyer le danger

L'heure ici et là

Sondage

Qui êtes-vous ?
 

Statistiques

Visites [+/-]

Toutes les visites
Depuis le 16/09/2008 1 044 798

Bienvenue sur le présent site, qui relate l'expérience de notre famille européenne au Burkina Faso trente mois durant.

Les nouvelles peuvent être consultées par ordre chronologique normal ou inversé. En outre, nous publions de temps en temps une vidéo, quelques dessins des enfants ou encore des informations relatives aux Iles de Paix dans les rubriques correspondantes.

Pour retrouver aisément un article ou un sujet sur le site, vous pouvez au choix effectuer une recherche ou encore consulter le plan du site, qui comprend la liste intégrale des articles.

Enfin et surtout, nous vous invitons chaleureusement à nous laisser vos impressions dans le livre d'or du site !