Burkina Faso

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Nouvelles Excursion de fin d'année scolaire 100% coton

Excursion de fin d'année scolaire 100% coton

Envoyer Imprimer PDF

La fin de l'année scolaire approche à grands pas : plus que quelques jours avant les grandes vacances pour les enfants. Le moment classique pour... une excursion scolaire !

Au programme : visite de la SOCOMA, la Société Cotonnière du Gourma, située moins d'un kilomètre de la maison

Quelques éléments-clé :

  • l'usine de coton produit quelque 45.000 tonnes par an, soit 10% de la production nationale. Ce volume est cependant fort dépendant de la pluviométrie
  • elle occupe 30 permanents et jusqu'à 340 personnes en saison haute avec les occasionnels et les saisonniers
  • la SOCOMA possède trois sites dans la Région de l'Est, le plus important -mais le plus ancien- étant celui de Fada, qui compte deux égraineuses
  • l'égrainage est la seule opération effectuée au Burkina, le reste de la filière coton étant assuré par l'étranger. L'égrainage consiste séparer des petites boules de coton la fibre qui entoure les graines. Ceci se fait mécaniquement : de multiples scies circulaires passant par autant de minces fentes arrachent la fibre. Les graines, plus larges que les fentes, restent bloquées. Pour un résultat optimal, le taux d'humidité du coton est (monté) à 6-8%
  • rien ne se perd : les graines sont particulièrement appréciées du bétail ou sont utilisées pour produire de l'huile. Ou encore simplement comme semence
  • une balle de coton (en orange sur les photo ci-dessous) pèse un peu plus de 200 kilos, le coton étant compressé au maximum. Libérée, une balle prendrait la place d'une pièce de taille normale...
  • un camion peut transporter quelque 110 balles. Le Burkina n'ayant pas d'accès à la mer, les camions prennent la direction du port de Lomé (Togo). La toute grande majorité de la production part vers l'Asie

Sur les photos ci-dessous, on voit respectivement :

  • le coton encore sur sa tige
  • les tuyaux d'aspiration qui permettent de vider à leur arrivée les camions revenant des champs
  • une des deux égraineuses
  • une boule de coton prise à la sortie de l'égraineuse
  • un camion chargé d'une centaine de balles de coton de 200 kilos l'unité

01 le coton02 le coton est aspire du camion03 l egraineuse04 le coton egraine05 les balles chargees sur le camion

 
French Dutch English German Spanish

In memoriam

Le dimanche 27 octobre 2013 décédait la personne qui, tous les jours durant les trois ans de notre séjour au Burkina, a suivi ce site : Marie-Madeleine Neyens, ma mère.

A défaut d'avoir pu elle-même se rendre au Burkina, c'est aujourd'hui sa voiture qui a fait ce grand voyage.

L'ultime prolongement. Une présence symbolique à Fada N'Gourma...

Ce site lui est dédié.

Marie-Madeleine Neyens

Sa voiture a fait le voyage jusqu'au Burkina

La photo 'Faso'

03 autre jeune mere Peul.JPG

Le proverbe africain

Le coq qui chante si fièrement aujourd'hui ne doit pas oublier qu'il sort d'un oeuf

Il faut être reconnaissant envers son bienfaiteur

L'heure ici et là

Sondage

Qui êtes-vous ?
 

Statistiques

Visites [+/-]

Toutes les visites
Depuis le 16/09/2008 1 061 520

Bienvenue sur le présent site, qui relate l'expérience de notre famille européenne au Burkina Faso trente mois durant.

Les nouvelles peuvent être consultées par ordre chronologique normal ou inversé. En outre, nous publions de temps en temps une vidéo, quelques dessins des enfants ou encore des informations relatives aux Iles de Paix dans les rubriques correspondantes.

Pour retrouver aisément un article ou un sujet sur le site, vous pouvez au choix effectuer une recherche ou encore consulter le plan du site, qui comprend la liste intégrale des articles.

Enfin et surtout, nous vous invitons chaleureusement à nous laisser vos impressions dans le livre d'or du site !